Histoire de la Dermatologie Vétérinaire

DermaVet est le seul site au monde exclusivement consacré à la dermatologie vétérinaire. Il traite des problèmes de peau chroniques ou récurrents présents chez nos animaux de compagnie. 

La dermatologie vétérinaire : une expertise développée avec le temps

La dermatologie vétérinaire a une histoire récente. Pourtant, les problèmes de peau chez les animaux existent depuis des millénaires. On en retrouve des traces chez les Égyptiens, les Grecs, les Romains et même dans les écrits bibliques !

Dès la Renaissance, un rapprochement entre les problèmes de peau humains et animaux est constaté. Les idées sont confrontées grâce à la diffusion des écrits via l’imprimerie. Elle permet la convergence et mémorisation des idées. Au XVIIe siècle, des maladies déciment des populations comme la peste bovine. On comprend que certaines maladies sont transmissibles et ne sont donc pas propres à chaque espèce.

Au XVIIIe siècle, la médecine vétérinaire naît avec l’apparition de l’École Royale Vétérinaire de Lyon (1762). Les vétérinaires de l’époque se concentrent principalement sur les chevaux, utiles à la société. Les maladies dermatologiques canines sont regroupées comme étant causées par la gale ou la dartre, confusion qui retarde l’exploration des différentes maladies que l’on connaît à ce jour.

Il faut attendre le XIXe siècle, en parallèle des avancées médicales humaines pour que la dermatologie se développe et s’impose comme un domaine médical particulier. L’un de ses fondateurs est Robert Willan qui publie l’article « les fondations de la dermatologie moderne ». Les maladies de peau sont analysées, classifiées et nommées. C’est sur cette idée que se base la dermatologie de la fin du siècle.

Ses avancées et techniques au XXe et XXIe siècle

Au début du XXe siècle, la dermatologie vétérinaire n’en est encore qu’à ses spéculations. On ne sait pas encore quels virus ou bactéries sont responsables de telle ou telle maladie cutanée. D’autant que ce domaine médical vétérinaire ne possède pas encore de laboratoires de recherche.

En Amérique par exemple, aucune structure n’a été mise en place. Il faut attendre 1948 pour que Frank Kral, qui a publié 17 ans plus tôt un essai sur la dermatologie vétérinaire, quitte l’Europe et s’installe à la Faculté de Médecine vétérinaire de Philadelphie. 

Le XXe siècle connaît un véritable bond après la Seconde Guerre mondiale. La guerre est propice aux avancées scientifiques et la médecine en fait partie. La période la plus bénéfique est sans conteste celle de 1970 à 1985, avec la publication de textes de ceux que l’on appelle les pères fondateurs de la dermatologie vétérinaire: Muller, Scott, Halliwell, Kirk et Stannard. Leurs analyses et examens sur les animaux, notamment les chiens et chats, permettent l’apparition des premiers traitements efficaces et thérapeutiques.

Depuis 1985, la dermatologie vétérinaire a connu une reconnaissance et un enseignement de sa pratique internationale. Les idées sont confrontées dans le monde entier et un langage médical dermatologique s’affirme.

La médecine devient aussi plus performante grâce au développement de nombreux laboratoires d’analyse. Les bactéries et virus sont ainsi mieux étudiés : c’est la biologie moléculaire. Sans oublier l’imagerie médicale, qui permet d’aller encore plus lois dans les investigations lors de problèmes de peau.

De nos jours, la dermatologie vétérinaire est assez similaire à celle de l’homme. La peau de nos animaux de compagnie peut être sujette aux maladies véhiculées par l’air ou les êtres vivants (virus, bactérie), aux allergies (les conditions météorologiques, les produits d’entretien utilisés dans votre maison, l’alimentation, etc.). La dermatologie a finalement une histoire récente car ce n’est que depuis deux siècles que l’on étudie les problèmes de peau des animaux et que l’on apporte une réponse médicale thérapeutique.

Crème, huile, shampoing, croquettes…Tous ces produits sont développés dans l’optique d’un entretien du pelage et d’un soulagement de votre animal de compagnie grâce à cette médecine qui se développe tous les jours.