Multi-possesseurs d’animaux : quelques astuces pour vous simplifier la vie !

L’engouement des Européens pour les animaux de compagnie ne se dément pas. Français en tête, ils sont de plus en plus nombreux à être multi-possesseurs d’animaux.

Faire cohabiter chiens, chats et petite famille dans son foyer ne doit pas relever du casse-tête, il suffit juste d’un peu d’organisation et de quelques astuces pour faire ronronner tout ce petit monde.

Comment bien cohabiter avec plusieurs animaux ?

L’engouement montant pour les animaux de compagnie montre qu’il y a un réel enjeu à faire cohabiter chiens, chats et petite famille chez soi. Découvrez nos différentes astuces pour optimiser votre organisation et vivre simplement avec tout ce petit monde !

 

Les Européens et les animaux de compagnie

Chiens et chats font vraiment bon ménage en Europe. Si les Allemands et les Espagnols préfèrent les chiens, avec respectivement 10 millions chez nos voisins d’outre-Rhin et plus de 5 millions du côté de la péninsule ibérique, les Français,  les Italiens et les Anglais ont une préférence pour les chats.

Dans l’ensemble de l’Europe, ce sont près de 50 % des ménages qui possèdent aujourd’hui un animal familier, soit près d’un foyer sur deux à avoir craqué pour un compagnon à plumes, à poils ou à écailles.

En France, les boules de poils sont particulièrement chouchoutées et elles sont considérées comme des membres de la famille à part entière. Il est d’ailleurs de plus en plus fréquent d’avoir plusieurs animaux à la maison, chats, chiens ou les deux ! « Dans un contexte de crise, l’animal est de plus en plus plébiscité car il permet d’oublier ses petits problèmes quotidiens et de contrer la solitude. » souligne Nelly Papapanayotou qui dirige l’enquête FACCO – KANTAR TNS. Un sentiment partagé sur l’ensemble du continent européen.

 

Un foyer sans parasites même avec plusieurs animaux

Quand le foyer se transforme en arche de Noé, la lutte contre les parasites ne se prend pas à la légère. On vient à peine de traiter Rex, que Mistigri commence déjà à se gratter l’oreille. Rien n’y fait, puces et tiques font éternellement partie du décor. Pour dire adieu définitivement aux puces et aux tiques, gardez en tête que les clés d’un traitement efficace et durable reposent sur trois grands commandements : traiter tous les animaux du foyer en même temps, débarrasser la maison des œufs et des larves, et renouveler le traitement tout au long de l’année.

 

Choisir un antiparasitaire qui simplifie la vie

De nombreux produits antiparasitaires externes (APE) existent sur le marché proposant différentes formes d’application : pipettes, sprays,  colliers, comprimés, etc… Mais le choix ne devra pas se faire au hasard, car un traitement antiparasitaire doit être parfaitement adapté à son animal, en prenant compte de son poids, son âge, son mode de vie… le mieux est de toujours demander conseil à son vétérinaire !